Catégories

ePlaneur résumé

Un résumé pour comprendre rapidement ce que signifie ePlaneur, avec la possibilité d’accéder à du détail.

Bienvenue sur «  ePlaneur  résumé »

Pour commencer, voici un extrait du message fédéral sur le site FFVP-ePlaneur

ePlaneur est une nouvelle manière de pratiquer le planeur pour celles et ceux qui souhaitent intégrer l’univers aérien tout en restant chez eux. C’est aussi la possibilité d’apprendre à piloter virtuellement avant de rejoindre un club et de passer à la pratique.


Complément au message de la fédération

Un résumé de l’activité ePlaneur visible d’un seul coup d’œil.

Cliquer sur le signe qui précède chaque paragraphe, pour afficher plus d’information.

Pour en voir encore davantage, cliquer sur les liens soulignés en rouge.

Résumé de l’activité ePlaneur

Voler en ePlaneur de manière très réaliste à domicile.

L’activité ePlaneur consiste à voler en planeur virtuel au même titre que l’activité Planeur consiste à voler en planeur réel.

Dans le passé, voler sur un ordinateur était perçu comme un jeu. Depuis, la technologie, l’imagerie aérienne et la modélisation 3D ont beaucoup évolué. Aujourd’hui, il est déjà possible de voler en ePlaneur de manière proche de la réalité. Comme la technologie ne cesse de progresser, nul doute que le futur nous réserve de belles surprises.

Le réalisme du vol est produit par le logiciel Condor, il est apporté par les scènes et traduit en perceptions par l’équipement dont nous disposons pour voler.

Condor 2 est sorti en février 2018. En 5 ans le logiciel est passé de la version 2.0.0 à la version 2.1.8, soit 18 évolutions en 5 ans et pas des moindres. Condor 3 devrait bientôt arriver…

Pour un coût raisonnable, Condor 2 est déjà un excellent simulateur de vol en planeur. Il ne nécessite pas forcément un ordinateur haut de gamme. Voir la page intitulée Découvrir Condor

Il existe maintenant des scènes pour voler dans le monde entier, elles sont toutes gratuites. Nous disposons d’une scène de très grande qualité pour l’Auvergne, la scène ACPH

L’équipement dont nous disposons pour voler fait aussi la différence : le confort du siège, la position des commandes de vol, la qualité du Joystick, des palonniers, des manettes et surtout le système de restitution des images.

Les différences de perception sont importantes entre voler en 2D avec un petit écran en faible définition, et un grand écran en très haute définition. Cette différence devient vraiment énorme en l’immersion totale 3D avec un casque de réalité virtuelle !

En résumé, l’activité ePlaneur permet de voler de manière très proche de la réalité tout dépend du matériel.

Mais quel est l’intérêt de voler sur un simulateur ?

La réponse est fournie par la page intitulée Intérêt du vol virtuel qui se résume ainsi :

  • économiser de l’argent,
  • gagner énormément de temps,
  • s’affranchir de toutes contraintes,
  • voler où on veut, quand on veut et comment on veut.

En résumé, l’activité ePlaneur permet de voler de manière très réaliste avec quelques avantages appréciables.


Utiliser un simulateur pour apprendre à voler en planeur et progresser.

La fédération FFVP incite les clubs à former des Moniteurs Simulateur dont la fonction est d’enseigner le vol en planeur sur simulateur Condor.

Accompagné par un instructeur FI, cette formation se fait en alternance avec des vols réels.

Pour bien comprendre les difficultés auxquelles un pilote en formation sera confronté, il faut prendre le temps de lire cet excellent article rédigé par Clemens.

Pourquoi pratiquer avec Condor
En voici un extrait comportant l’essentiel à retenir

Le vol en planeur est un sport complexe. De nombreuses compétences différentes sont nécessaires pour devenir performant. Chaque instructeur vous dira que la meilleure façon de développer ces compétences est de voler beaucoup. C’est incontestablement vrai.

Malheureusement, voler beaucoup n’est pas toujours facile, surtout pour les débutants. Contrairement aux pilotes expérimentés, qui sont capables de planer presque n’importe quel jour de la saison thermique, les pilotes inexpérimentés ont souvent besoin de conditions presque parfaites pour voler, rester en l’air et s’entraîner. Si les conditions ne sont pas excellentes (par exemple les thermiques sont relativement faibles, soufflés par le vent, étroits, irréguliers, plus éloignés de l’aérodrome, etc.), leurs vols sont souvent courts, et donc leur pratique du vol en planeur reste limitée. Cela peut être frustrant et, compte tenu du nombre de remorquages impliqués, cela coûte également cher.

Malheureusement, de nombreux nouveaux pilotes de planeur abandonnent à ce stade. En fait, les statistiques de mon club, la Soaring Society of Boulder, montrent que les nouveaux membres, qui volent moins de cinq heures au cours de leur première année, ont plus de 50 % de chances d’abandonner leur nouveau passe-temps, avant même le début de leur deuxième saison. C’est vraiment dommage si vous pensez à tout le temps et l’argent qu’ils ont déjà investis dans leur formation de base. Mais considérez aussi ceci : ceux qui volent plus de 5 heures la première année ont 80 % de chances de continuer le sport ! Alors, que peuvent faire les nouveaux pilotes pour franchir la barre des cinq heures ?

Heureusement, il existe un moyen simple, efficace et peu coûteux de compléter la formation de base en vol et de développer rapidement bon nombre des compétences clés nécessaires en tant que pilote en vol. Il s’appelle Condor, un simulateur remarquablement réaliste pour le vol en planeur. Si vous avez déjà un PC avec une carte graphique décente, tout ce dont vous avez besoin est le logiciel, un joystick approprié et, de préférence, des pédales de gouvernail (palonniers), alors le tour est joué. Tout cela peut être obtenu pour le prix de quelques remorquages – voir les détails au bas de cet article. Je promets que c’est le meilleur investissement que tout pilote de vol en herbe puisse faire !

Pour éviter tout malentendu : Condor seul ne se substitue pas à une formation en vol réel. Mais je n’ai absolument aucun doute que cela m’a épargné des dizaines de remorquages réels et a considérablement accéléré ma courbe d’apprentissage en tant que pilote en plein essor.

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de la manière dont Condor peut vous aider à développer rapidement vos compétences, d’accélérer votre formation. Vous serez moins dépendant des journées parfaites, vous aurez l’opportunité de gagner du temps, d’acquérir de l’expérience de planeur réel plus tôt et à moindre coût.

Nous vous conseillons vivement de lire l’article complet Pourquoi pratiquer avec Condor

Acquérir de l'aisance et des automatismes à peu de frais.

Les automatismes et l’aisance s’acquièrent en volant beaucoup. Le visiteur aura retenu ceci du paragraphe précédent :

 » … Chaque instructeur vous dira que la meilleure façon de développer ces compétences est de voler beaucoup. C’est incontestablement vrai. Malheureusement, voler beaucoup n’est pas toujours facile, surtout pour les débutants.

compte tenu du nombre de remorquages impliqués, cela coûte également cher. »

Le lecteur comprend que la solution est Condor. Mais envisager de voler beaucoup sur un simulateur n’est pas très réjouissant ! Il existe pourtant une solution pour le faire agréablement : voler à plusieurs dans une ambiance chaleureuse et sympathique.

Condor permet de voler à plusieurs pilotes grâce à la fonction Multiplayers. Nous organisons régulièrement et gratuitement de tels vols, nommés vols en réseau. Ils se déroulent dans une bonne ambiance.

Les vols en réseau sont développés dans le paragraphe juste après.

En résumé, l’activité ePlaneur permet d’acquérir de l’aisance et des automatismes à faible coût.


Voler à plusieurs, partager de l'expérience...

Un extrait de la page Voler en réseau de ce site

Voler en réseau, consiste à faire un circuit à plusieurs pilotes en utilisant la fonction multiplayer du logiciel Condor 2. Chaque participant est chez lui, sur son PC, il vole avec les autres grâce au réseau Internet. Chacun voit tous les planeurs et peut parler à la radio afin d’échanger des informations, de l’expérience…

Vol réseau n°35 au départ de St Auban le 31/08/2021
Vol réseau n°35 au départ de St Auban

Voler en réseau permet de passer un bon moment entre pilotes et d’acquérir de l’aisance avec Condor 2. C’est aussi l’occasion de s’entrainer sur les aspects du pilotage qui posent problème dans la vie réelle.

En résumé, l’activité ePlaneur consiste aussi à voler en réseau.

Organisation des vols

Nous préparons régulièrement des circuits en Auvergne, dans les Alpes, mais également ailleurs.

Généralement un vol tous les 15 jours, parfois un vol par semaine, avec une interruption pendant la saison d’été de fin mai à la mi-octobre.

Les vols sont programmés le mardi soir à partir de 9h00, ils durent au maximum 2h. Le même vol est reprogrammé le vendredi qui suit, à 20h45, pour les élèves scolarisés, afin de ne pas les faire veiller tard en semaine.

Cliquer sur le lien souligné pour voir le Prochain vol en réseau programmé.

Les vols en réseau sont ouverts au public en tant que pilote participant ou simple spectateur.

Assistance pour voler en réseau

Prenez le temps de lire cette page sur l’Assistance Condor. Elle permet de comprendre que l’assistance Condor va jusqu’à initier un pilote aux vols en réseau.

Pour commencer il faut juste être 2 pilotes pour bien comprendre comment participer.

Ensuite, sans être trop nombreux, on peut

  • refaire un vol du passé,
  • un circuit à la demande,
  • s’entrainer à repérer des champs vachables,
  • découvrir de nouvelles scènes…
Accompagnement personnalisé pour voler en réseau

Découvrir et apprendre à se servir d'un calculateur GPS de vol.

Un extrait du chapitre XCSoar de ce site

XCSoar, un calculateur GPS de vol pour les planeurs.

Logo de XCSoar

La documentation en Français est téléchargeable sur le site XCSoar.org. Voici ce qu’écrit l’équipe de développement dans l’introduction

Aujourd’hui, XCSoar a presque tout ce dont vous auriez besoin en tant que pilote de planeur…
et plus encore !

Pour l’avoir beaucoup utilisé au cours de mes vols réels, je peux attester de la qualité du produit. Il répond parfaitement aux besoins d’un pilote de planeur en vol car développé par des pilotes de planeur, pour des pilotes de planeur, cela se sent très bien. L’équipe de développement est particulièrement active et apporte régulièrement des améliorations et des corrections.

Le grand intérêt de XCSoar réside dans sa gratuité et le couplage avec Condor.

  • Il affiche rigoureusement les mêmes informations qu’en vol réel. Le vol virtuel devient alors encore plus réaliste pour un pilote qui utilise XCSoar.
  • Condor devient ainsi un formidable moyen d’apprendre à se servir de XCSoar sans le moindre danger.
  • Grâce à Condor, on peut paramétrer XCSoar pour un grand vol en réel ou le préparer avant un départ en stage dans une autre région.

En résumé, l’activité ePlaneur permet d’apprendre à se servir d’un calculateur de vol et de le préparer pour un vol réel.


Découvrir la compétition, apprendre à voler plus vite...

Cliquer sur Archives des Compétition pour voir une série d’articles que nous avons publié sur la compétition. Ils sont classés par date de parution, du plus récent vers le plus ancien en descendant.

En participant aux vols en réseau que nous organisons, avec un calculateur de vol, tous les ingrédients d’une compétition sont réunis. C’est ainsi que j’ai pu être sélectionné aux deux premières compétitions virtuelles organisées par la FFVP en décembre 2021 et février 2022.

En août 2022, cela a permis de faire partie de l’organisation de la compétition, lors du meeting aérien commémorant les 100 ans de vol en planeur. Plusieurs pilotes de nos vols en réseau y ont participé en virtuel, avec une 3e place sur le podium pour l’un d’entre eux.

Consulter cet article publié à cette occasion : Compétition mixte planeurs réels et virtuels

La fédération organise un championnat de France en ePlaneur début 2023. J’ai manqué de disponibilité (*) pour m’inscrire, mais deux pilotes de nos vols en réseau y sont actuellement.

  • Benjamin Girard du club de Grenoble
  • Pierre-Jean Vincent du club de Limoges

(*) Changement d’hébergeur pour ce site site et formation en cours pour devenir Moniteur Simulateur.

Un article sera probablement rédigé à l’issue de ce championnat.

En résumé, l’activité ePlaneur permet de préparer un pilote à la compétition virtuelle.


Quelques spécificités

Découvrir les champs vachables de l'Auvergne, réussir à s'y poser.

La formation d’un pilote de planeur serait incomplète sans la qualification campagne. Cette qualification prévoit d’être capable de se poser dans un champ. Or, dans la vie réelle, il est très difficile d’organiser de tels exercices.

Alors pourquoi ne pas le faire en virtuel ? Oui, mais, les scènes de Condor ne comportent que les aérodromes et non pas de champs vachables.

Essayer d’atterrir, avec un planeur virtuel, sur le champ d’une scène quelconque Condor, n’est pas du tout réaliste. En expliquer les raisons déborderait beaucoup trop du sujet. Sans rentrer dans les détails, nous avons amélioré une scène existante pour offrir ce réalisme sur la scène nommée ACPH.

Avec cette scène, un pilote de ePlaneur peut apprendre à les repérer en vol et s’y poser, parfois de manière chaotique (*), mais sans casser le planeur.

(*) un champ n’est pas un aérodrome et sa surface est rarement parfaitement lisse et parfois en pente.

La page Circuits des champs vachables contient un mode opératoire pour s’entrainer en ePlaneur.

En résumé, l’activité ePlaneur permet de préparer un pilote au vol sur la campagne

La scène ACPH intègre 53 champs vachables sous forme d’aérodromes virtuels.

Chaque point bleu sur la carte est un champ vachable répertorié dans un guide.

Sur le site du club, il existe une carte interactive des Champs vachables On peut aussi y télécharger gratuitement, un guide complet concernant ces champs, au format pdf.


Voler dans l'onde.

L’école de pilotage intégrée à Condor intègre une leçon pour voler dans l’onde.

Les circuits de nos vols en réseau sont diversifiés pour intéresser un maximum de pilotes. Quelques circuits sont spécifiquement prévus pour du vol d’onde en ePlaneur.

Un clic sur le lien d’un circuit ouvre une page, contenant un lien pour télécharger le plan de vol pour Condor et le circuit pour XCSoar.

Comparaison vol réel, vol virtuel dans l’onde

A partir d’une certaine hauteur du sol, les scènes de Condor offrent des qualités d’images proches de celles perçues par l’œil en vol réel.

Mais faire un vol d’onde en réel n’est pas très agréable dans la couche sous-ondulatoire, même dangereux pendant les phases de mise en l’air et d’atterrissage. Une fois dans l’onde, le vol devient plus confortable, mais il faut veiller à ce que les nuages ne bouchent pas complètement le retour au sol. Quand c’est autorisé par le contrôle aérien, rester en l’air, à haute altitude, nécessite d’être chaudement vêtu, car il fait très froid et requiert un équipement en oxygène.

A travers cet exemple, le lecteur comprendra probablement mieux l’intérêt du vol virtuel. Le pilote est bien au chaud, n’est pas secoué comme un prunier, ne cours aucun danger, n’est pas contraint par le contrôle aérien et perçois l’environnement presque comme en réel.

En résumé, l’activité ePlaneur permet de voler confortablement dans l’onde en toute sécurité.


Voler en montagne, découvrir d'autres horizons...

Le site du Condor Club regorge de circuits dans les régions montagneuses.

L’historique de nos vols en réseau permettra d’y trouver ceux réalisés dans les Alpes, les Pyrénées…

N° volDateScèneDistanceDuréeLNom du circuit
N° 67
prévision
28/02 et 03/03/2023FRN1281h30RVauville -Barfleur - Flamanville
N° 66
prévision
14/02 et 17/02/2023AA21581h45RBoucle Bex - Coumayeur - Cervin
N° 65
prochain vol programmé
31/01 et 03/02/2023AA21651h45RGap - Chambéry
N° 65 Test24/01/2022 à 18h30AA21651h45RGap - Chambéry
N° 6417/01 et 20/01/2023AA21891h45RChambéry - Tallard par Valence
N° 6310/01 et 13/01/2023AA21781h45RLe Versoud – Briord – Chindrieux – Prapoutel en 18 m
N° 6203/01 et 06/01/2023AA21781h45RLe Versoud – Briord – Chindrieux – Prapoutel
N° 6127/12/2022 à 20h45ACPH731h15RLe Broc – Lac Pavin – Lac Chambon – Puy de Dôme – Aulnat
N° 6020/12/2022 à 21h00ACPH2101h30En l'airVol surprise Noël 2022
N° 5913/12 et 16/12/2022AA21851h45RLe Versoud - Lac Confins - Col Madeleine - Prapoutel
N° 58b09/12/2022 à 20h45ACPH1572h00RCompétition Issoire : épreuve 2 du 07/08/2022
Planeur classe 18 m
N° 58a06/12/2022 à 21h00ACPH1572h15RCompétition Issoire : épreuve 2 du 07/08/2022
Planeur classe Club
N° 5829/11 et 02/12/2022ACPH1572h00RCompétition Issoire : épreuve 2 du 07/08/2022
Planeur Diana 2
N° 57b25/11/2022 à 20h45ACPH1351h45RCompétition Issoire : épreuve 1 du 06/08/2022
Planeur classe 18 m
N° 57a22/11/2022 à 21h00ACPH1352h00RCompétition Issoire : épreuve 1 du 06/08/2022
Planeur classe Club
N° 5715/11 et 18/11/2022ACPH1351h45RCompétition Issoire : épreuve 1 du 06/08/2022
Planeur Diana 2
N° 22a15/11/2022 à 17h00ACPH931h30RLacs d'Auvergne, le Sancy et le Puy de Dôme
N° 5618/10 et 21/10/2022ACPH1151h15RIssoire - lac Pavin - Brioude - Le Puy Loudes
Compét J307/08/2022ACPH1572h00RCompétition planeurs réels et virtuels Epreuve 2
Compét J206/08/2022ACPH1351h45RCompétition planeurs réels et virtuels Epreuve 1
Compét J105/08/2022ACPHRJournée d'entrainement et de mise au point
N° 5528/06 et 01/07/2022AA22262h00RBoucle le Versoud - Mont Guillaume - Barre Ecrins - Col Glandon
N° 5414/06 et 17/06/2022AA21431h45RAspres – Tête de Lucy – Refuge des Écrins – Le Versoud
N° 5331/05 et 03/06/2022France_Ouest1351h30RLimoges - Périgueux - Brive
N° 5217 et 20/05/2022Barcelona1521h45RPuivert – Luchon
N° 5103 et 06/05/2022France_Ouest1661h45RLimoges - Royan
N° 5019 et 22/04/2022France_Ouest1622h00RLimoges - Argenton - Chauvigny
N° 4905 et 08/04/2022ACPH1441h30RMende – Le Puy – Issoire
N° 4822 et 25/03/2022ACPH1111h15RVichy – Ambert – Issoire
N° 4701 et 04/03/2022ACPH721h00RIssoire – Puy de Dôme – Combegrasse
N° 4615 et 18/02/2022AA21491h15RJausiers - St Auban
N° 4501 et 04/02/2022AA21811h45RSt Auban - Barcelonnette
N° 4418/01/2022AA21411h30RBiella - Cerrione - Sallanches
N° 4304/01/2022AA21541h30RSeyne les Alpes - St Auban
N° 4221/12/2021Jura_Mont-Blanc1551h30RVol surprise Noël 2021
N° 4107/12/2021AA21721h45RSt Auban – Blayeul
N° 4023/11/2021AA21351h30RLuc en Diois - St Auban
N° 3909/11/2021AA21371h30RSt Auban – Luc en Diois
N° 3826/10/2021AA21401h30RGap Tallard - St Auban
N° 3712/10/2021AA21751h45En l'airSt Auban - Gap Tallard
N° 3628/09/2021AA21161h15RSerres la Bâtie - Fayence
N° 3531/08/2021AA21561h45RSt Auban boucle 156 km
N° 3406-07-2021AA21561h45RVinon triangle 156 km
N° 3322-06-2021AA21641h45RSeyne - St Crépin - le Versoud
N° 3215-06-2021AA21491h30RLe Versoud - Aiguille du Midi - Aoste Version 2
N° 3108-06-2021AA21521h30RLe Versoud - Aiguille du Midi - Aoste
N° 3025-05-2021AA21671h45RTour du massif au Nord de Fayence
N° 2918-05-2021AA2751h15RChartreuse - Bauges - Lauzière
N° 2811-05-2021ACPH1291h15RIssoire - Cantal - Champ le Malzieu Ville
N° 2704-05-2021AA21391h30RLe tour du Vercors
N° 2627-04-2021AA21041h30RPassage Vercors - Alpes du Sud
N° 2520-04-2021AA22141h30En l'airCircuit de crêtes en Suisse
N° 2413-04-2021AA21641h30ROnde Mont Blanc
N° 2306-04-2021BigPyrenees1481h30En l'airTriangle dans les Pyrénées
N° 2230-03-2021ACPH931h30RLacs d'Auvergne, le Sancy et le Puy de Dôme
N° 2123-03-2021AA21381h30RChartreuse et Ravioles
N° 2002-03-2021AA21141h15TreuilSt Remy de Provence - St Auban
N° 1916-02-2021AA21601h45TreuilBoucle au départ de Sallanches
N° 1804-02-2021AA21601h45RBoucle au départ de St Crépin
N° 1721-01-2021ACPH931h00RBoucle au départ de Chambéry
N° 1607-01-2021ACPH1681h45RAubenasson - Seyne les Alpes
N° 1517-12-2020ACPH771h00RVol surprise pour Noël 2020
N° 1403-12-2020ACPHnc1h30RVol d'onde à Issoire
N° 1319-11-2020Barcelona1231h30RLa Llagonne - Luchon en vol de pente
N° 1205-11-2020ACPH1111h30RIssoire, Brioude, Le Puy, Montfaucon en Velay
N° 1122-10-2020ACPH891h15RLe Puy, Langogne, Mende
N° 1008-10-2020ACPH1061h30RIssoire, éoliennes et le Cantal
N° 0924-09-2020ACPH1121h30RDécouverte n° 2 des nouvelles textures
N° 0810-09-2020ACPH761h30RDécouverte n° 1 des nouvelles textures
N° 0709-07-2020ACPH1271h30RChamps vachables en direction de Vichy
N° 0625-06-2020ACPH1822h00RTrois massifs des Alpes autour de Grenoble
N° 0511-06-2020ACPH1302h00RChamps vachables côté grand Est d'Issoire
N° 0428-05-2020
ACPH861h30RDe Brioude à Langogne
N° 0314-05-2020ACPH821h30RLes champs vachables du Sancy au Puy de Dôme
N° 0202-05-2020ACPH1272h00RChamps vachables côté Est d'Issoire et de Brioude
N° 0118-04-2020ACPH791h15RCircuit inaugural du lac Pavin au Puy de Dôme

Comparaison vol réel, vol virtuel en haute montagne

Contrairement au chapitre précédent, la comparaison vol réel, vol virtuel n’est pas du tout positive sur le plan perception.

Les scènes Condor déforment beaucoup trop la réalité en haute montagne. Les reliefs sont correctement modélisés, mais pas les images. Même si elles proviennent d’excellentes photos aériennes prises en 2D, elles sont plaquées sur un relief en 3D. Vu à distance ou en hauteur c’est acceptable, mais en vol de pente, proche de la paroi, c’est franchement mauvais.

La météo en montagne n’est pas suffisamment réaliste pour modéliser correctement la position des nuages, les brises de vallée… Des rumeurs semblent indiquer que Condor 3 apporterait des améliorations !

Cependant, il y a quand même matière à travailler le vol de pente, les cheminements et la réglementation locale. Le sujet est développé dans la suite.


Préparer un stage et son calculateur de vol pour un environnement inconnu.

Une multitude de scènes sont disponibles sur le Condor Club pour voler dans le monde entier. Vous en trouverez certainement une qui couvre la zone du stage.

Beaucoup de cartes pour XCSoar existent avec la réglementation aérienne associée.

Une fois XCSoar couplé à Condor, il suffit de découvrir l’environnement du lieu du stage en ePlaneur. Une fois sur place, en vol réel, vous aurez l’impression d’y avoir déjà été, tellement Condor est réaliste. Nul doute que l’instructeur local vous délivrera rapidement l’autorisation de voler en solo. Vous profiterez ainsi pleinement du stage.

En résumé, l’activité ePlaneur permet de se préparer pour un stage


Equipements ePlaneur

Que faut-il au minimum ?

Au minimum il faut :

  • Un PC ou un Macintosh, pas forcément très puissant pour commencer
    • Même un ordinateur portable.
  • Une licence Condor 60 €
  • Un joystick
Un équipement de base avec un grand écran additionnel de 80 cm

Joystick bas de gamme à 60 €

Joystick très haut de gamme


Ajouter des palonniers, éventuellement des manettes.

Equipement minimaliste


Message FFVP pour choisir un équipement.

Sélection d’équipement par la FFVP

Un résumé de ce qu’il faut savoir pour s’équiper. Les matériels suggérés sont testés par les membres du groupe « Lab Planeur FFVP ».

Voici le lien du site de la fédération pour choisir un équipement léger à domicile


Solutions pour le confort visuel.

Un grand écran

Un écran de 32 pouces (80 cm de diagonale) offre déjà une impression d’immersion. Personnellement j’utilise un écran de TV en full HD que l’on trouve à des prix très abordables.

Un Trackir

Consulter le site du fournisseur : Trackir

Trackir : émetteur – récepteur Infra Rouge et réflecteur

Le Trackir adapte l’affichage écran pour suivre les mouvements de la tête.

Trois écran

Condor sait gérer jusqu’à 3 écrans pour voir dans l’axe du planeur, ainsi que latéralement à gauche et à droite

C’est peut-être un peu encombrant, mais terriblement efficace.

Un casque de réalité virtuelle

Condor sait gérer la réalité virtuelle qui offre ainsi une immersion totale avec un réalisme absolument époustouflant. Il faut quand même un PC à la hauteur avec une carte graphique adaptée.

Casque de réalité virtuelle : Oculus Rift

Cette technologie est en plein essors. Les simulateurs de clubs de planeur en sont généralement équipés.


Logo ePlaneur de fin de page souhaitant au lecteur de "Bons vols avec Condor"